Dépêche Agence France Presse (AFP) 03-03-2006

Evit kaozeal diwar zanvezioù all a-bep seurt (lec'hienn An Drouizig, geriaoueg ar stlenneg, h.a.)
Avatar de l’utilisateur
drouizig
Site Admin
Messages : 484
Inscription : mar. nov. 16, 2004 11:45 am
Localisation : Gwened/Sant-Brieg/Pouldreuzig
Contact :

Dépêche Agence France Presse (AFP) 03-03-2006

Message par drouizig » ven. mars 10, 2006 2:24 pm

AFP | 03-03-06

L'Office de la langue bretonne (Ofis) et l'association an Drouizig ont présenté vendredi un cd-rom contenant la traduction en breton de plusieurs logiciels libres de droits pour, disent-ils, "que la langue bretonne soit attachée à une image de modernité".

"Nous avons voulu montrer que le breton était assez développé et moderne pour traduire des logiciels. A terme, l'objectif de l'office de la langue bretonne est de faire bouger Microsoft et de le convaincre de traduire ses propres logiciels en breton, comme cela existe déjà pour le gallois ou le basque", a déclaré le directeur de l'Ofis, Olier ar Mogn.

"C'est l'association an Drouizig, qui a pour but de promouvoir l'usage de la langue bretonne dans les nouvelles technologies, qui a fait la traduction. Nous l'avons épaulée au niveau linguistique pour que la langue soit précise et en même temps accessible à un maximum de gens", a-t-il expliqué.

"Ce n'est pas la première fois que des logiciels sont traduits en breton, mais c'est la première fois qu'on peut proposer à un utilisateur un pack complet de logiciels, un environnement entièrement en langue bretonne", a ajouté M. ar Mogn.

Le cd-rom comprend un traitement de texte et un tableur (OpenOffice.org), un navigateur internet (Mozilla firefox), un service de messagerie (Mozilla thunderbird) et un correcteur en breton. Ces logiciels pourront également être téléchargés sur le site d'an Drouizig.

Le président de l'Ofis souhaite toucher toute la jeunesse, notamment les élèves des écoles bilingues, ainsi que les adultes qui utilisent couramment ou qui apprennent le breton, "ce qui fait au moins 20.000 personnes susceptibles d'être intéressés" selon lui.

Le breton est actuellement parlé par 8% de la population bretonne.

Emmanuelle Trécolle (AFP)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités