Le Breton, langue officielle de KENTIKA

Evit kaozeal diwar-benn troidigezh ar meziantoù dre-vras
Avatar de l’utilisateur
Alan Monfort
Messages : 63
Inscription : lun. mars 06, 2006 2:00 pm

Le Breton, langue officielle de KENTIKA

Message par Alan Monfort » mer. oct. 22, 2008 9:35 am

Le Breton, langue officielle de KENTIKA.


Le logiciel de gestion documentaire KENTIKA propose le Breton en langue officielle, le plaçant au même niveau que les six autres langues (français, anglais, allemand, néerlandais, italien et espagnol). Le logiciel Kentika est une des solutions majeures en gestion documentaire, gestion de bibliothèque, gestion de contenu et est présent sur le marché depuis plus de 20 ans.

Origine du projet
Le développement du bilinguisme dans la vie publique en Bretagne est en plein essor depuis quelques années. L'intégration de la langue Bretonne dans le logiciel KENTIKA sert cet objectif permettant l'utilisation simultanée de l'application dans les deux langues.

C'est l'aboutissement d'un travail d'équipe, mené depuis 1999 avec l'Office de la langue Bretonne, Maripol Gouret, présidente du KDSK (Centre de Ressources Culturelles Celtiques basé à Vannes et à St-Heblain, dans la région nantaise) et Gilles Batteux, auteur de Kentika, présenté le 23 octobre à Rennes.

Pour Maripol Gouret, à l'initiative de cette traduction : "Il s'agit là d'une évolution majeure du logiciel qui a nécessité de nombreuses traductions et une adaptation des paramétrages à la gestion de fonds breton-celtique dans des bibliothèques ou centres spécialisés en Bretagne. Il s'agit là d'une grande avancée pour la langue bretonne ; pendant des années, il a fallu intégrer, centre par centre, les ressources spécifiques à la version bretonne. Pour la première fois, avec Kentika, le breton sera intégré dans la version de base au même titre que le français, l'allemand, l'anglais, l'espagnol, l'italien, permettant ainsi par 'simple clic' de basculer dans la langue de son choix".

Le fonds spécifique et original du KDSK de Vannes et St-Herblain sert de base de test et de référence pour la diffusion du logiciel.

Gestion de la traduction dans KENTIKA
La grande expérience du logiciel en milieux bilingues (Suisse, Belgique, Canada) lui a permis de développer et d'affiner au fils des ans les subtilités du multilinguisme au sein d'une même application,
d'une même base de données. La langue bretonne bénéficie aujourd'hui de ce savoir-faire. Ainsi, un utilisateur a la choix de naviguer au sein d'un site web géré par Kentika soit en langue bretonne, soit en langue française : le logiciel configure automatiquement son interface et propose une lecture du contenu
dans la langue choisie.

Si certains logiciels offrent des traductions de contenant permettant à un utilisateur de langue étrangère d'exploiter le logiciel ; rares sont ceux qui facilitent le travail de l'administrateur pour la gestion du contenu en plusieurs langues ou celui de l'utilisateur pour ses recherches.

Perspectives
Grâce au travail effectué pour la langue Bretonne et à la sortie conjointe de la Version 11 de 4D (plate-forme de développement de KENTIKA) qui permet la gestion de l'unicode, KENTIKA va pouvoir aborder le traitement des langues à encodage informatique complexe (deux caractères à stocker pour un caractère
donné par exemple) : alphabets anciens, arabe, hébreu... Certaines de ces langues imposent de gérer également l'interface de présentation avec une lecture de droite à gauche. La version pour le moyen-orient sera ainsi prochainement en cours de validation.

A propos du KDSK
Ce Centre de Ressources Culturelles Celtiques (Une structure installée à Vannes depuis octobre 2001 - Une seconde structure basée à St-Herblain depuis début septembre 2008 ) dispose de plus de 12000 ouvrages en breton, en français, mais aussi dans d'autres langues celtiques.
Il n'a pas d'équivalent aujourd'hui en Bretagne : il est spécifique par ses méthodes de travail (en breton, mais accès bilingue au fonds informatisé), par ses outils (Thésaurus, Système de classification international Dewey entièrement intégrés dans le logiciel documentaire Kentika paramétré et adapté à la gestion de fonds breton-celtique). Le KDSK est ouvert à tout public
et son accès est gratuit.

En 2002, il était parmi les 4 structures "nommées" pour le Prix de l'avenir du breton (décerné par la Région et l'Office de la langue bretonne) , catégorie Association et sa présidente, Maripol Gouret, a eu le premier prix, catégorie Individuel, pour les outils précisément développés pour le gérer.

D'autre part, le KDSK, passe des partenariats avec d'autres structures pour échanger des méthodes de travail, assurer des formations, travailler en partenariat avec d'autres structures en Bretagne qui traitent des mêmes thématiques.

Depuis février 2007, le KDSK est membre (et moteur) de l'association DSB (Dafar Sevenadurel Breizh), Réseau Régional de Ressources Culturelles Bretonnes. Impliquant des associations et des structures sensibilisées à la conservation et la mise en valeur du patrimoine écrit et/ou oral, de langues
bretonne, française ou en gallo, cette association s'est fixé pour but de :

- faire connaître et communiquer sur la richesse d'un patrimoine culturel breton détenu par les structures associatives membres du réseau et souvent sous-estimé ou inconnu ;
- participer au développement de la culture bretonne, en valorisant les ressources documentaires et archivistiques des différentes structures ;
- mettre en place des dispositifs d'aides et de mutualisation (échanges de documents, de méthodes de travail, d'outils, rapprochement des fonds des usagers potentiels...) ;
- être un relais entre les structures, les donateurs et les utilisateurs potentiels,
- conseiller des écrivains ou des particuliers désireux de faire don de leurs archives personnelles, sensibiler les élus sur l'importance de ces fonds pour l'Histoire de la Bretagne.

Depuis 2002, le KDSK avait déjà un site Web interrogeable sur le réseau Intranet de la bibliothèque.
L'arrivee de la nouvelle version du logiciel Alexandrie, devenue Kentika a, depuis fin juin dernier, nécessité une refonte complète du site.
Contact Presse KDSK : Maripol Gouret (Présidente)
Pour plus d'informations, consulter les sites :

http://alex.kdsk-bzh.org:8080/
http://www.kentika.net
Alan

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité